Protocole et respect dans la Tradition Amérindienne

Publié par minthe.over-blog.com

Protocole et respect dans la Tradition Amérindienne
 
Un article rédigé sur base des écrits des Grands-Mères Amérindiennes, à l'intention de mes élèves et des personnes qui souhaitent participer dignement aux cérémonies traditionnelles.
Amour et respect !
Minthé

Chaque nation est unique et les peuples autochtones sont diversifiés en termes de langue, de géographie et de coutumes culturelles. Les protocoles traditionnels suivants sont proposés comme lignes directrices pour favoriser une atmosphère respectueuse :

Vêtements
 
Les peuples traditionnels portent généralement des tenues plus formelles lorsqu'ils assistent aux cérémonies (cela comprend la cérémonie d'ouverture et de clôture, et la cérémonie du lever du soleil). 
Les hommes portent généralement des pantalons longs et les femmes portent des jupes longues. 
Habillez-vous pour honorer l'occasion comme vous le feriez si vous assistiez à une fonction ou une célébration importante, mais tenez également compte des éléments, du confort et de la souplesse. 
Une jupe par-dessus les pantalons est une façon d'être préparée pour la cérémonie à tout moment.
 
Photographies
 
Si vous souhaitez prendre une photo d'une personne, il est conseillé de vous présenter d'abord à la personne, puis lui demander l'autorisation de prendre sa photo. Idem pour les cérémonies. Ne prenez jamais de photos lors d'une cérémonie sans en avoir auparavant demandé l'autorisation à la personne qui la guide, éventuellement via un de ses assistants. Pour les cérémonies, la plupart du temps, l'autorisation n'est pas accordée, donc en cas de doute, mieux vaut vous abstenir.
 
Horaires
 
Même lorsqu'un programme est établi, les horaires peuvent changer. S'il y a des changements dans les délais ou l'ordre du jour, soyez patient et respectueux. Les aînés ont des raisons pour modifier les choses, parfois les énergies ou les esprits ne sont pas en place, et il ne sert à rien de forcer le passage ...
Le respect
 
Souvent, il est difficile de comprendre les différentes cultures et le concept des protocoles autochtones. Il est important, cependant, que même si vous ne comprenez pas quelque chose, vous fassiez de votre mieux pour le respecter, et accepter que c'est ainsi que les choses sont faites.
 
Enseignements
 
Les Aînés et les Enseignants Traditionnels fournissent souvent des enseignements sous la forme d'histoires qui sont «riches» mais longues, et ils font parfois une pause pendant un temps prolongé pour recueillir leurs pensées. Il serait bien de permettre à l'aîné de terminer sa présentation et d'attendre qu'il demande s'il y a des questions. 
Rappelez-vous que ce sont des Aînés qui partagent leur savoir autochtone, et que cela provient de leurs traditions. Et si cela ne semble pas en accord avec ce que vous jugez correct, évitez de débattre avec les Aînés. Vous êtes invités à prendre les informations que vous jugez utiles et à respecter les autres points de vue.
 
Période de lunes (Enseignement des femmes)
 
Les Aînés et les Grand-mères nous rappellent que le moment où une femme est en période de lune (menstruation) est celui elle est la plus puissante. La Tradition dit que les femmes sacrifient et donnent aux gens pendant leur période de lune. C'est un moment de purification. Les femmes en période de lune sont aimablement et humblement priées de ne pas toucher aux objets cérémoniels ou aux remèdes sacrés, en particulier à ceux des  hommes leaders spirituels.
 
La langue
 
Il est de coutume de s'abstenir de toute forme de discours profane ou blasphème, pendant tous les aspects de la cérémonie, y compris les préparatifs et le nettoyage. Il est également coutumier de ne jamais interrompre un Aîné quand il parle.
 
Médecine
 
Les médecines sacrées habituellement utilisées en cérémonie (cèdre, sauge, foin d'odeur, tabac), ainsi que des "bundles" (sacs médecine contenant des objets cérémoniels) sont manipulés seulement par leur détenteur (aîné, gardien, etc.) et à moins qu'on ne vous demande spécialement d'aider, veuillez  s'il-vous-plaît résister à la tentation de vous rendre utile et de toucher ces objets. Les tambours/hochets sont considérés comme des médecines également, donc les mêmes restrictions s'appliquent.
 
Sauger ("smudging")
 
C'est le processus cérémoniel qui consiste à brûlerde la sauge blanche dans un récipient. La fumée qui se dégage des médecines en brûlant s'appelle "smudge" et nous attirons la fumée sur nos corps dans la vénération sacrée et la gratitude. Il définit notre intention, nous connecte au monde des esprits et nettoie notre espace spirituel. Ce processus est habituellement évité par les femmes pendant leur période de lune.
 
Coutumes

Serrer la main n'est pas habituel dans bien des traditions.  Parler fort n'est généralement pas habituel non plus pour les peuples indigènes. Pendant les chansons d'honneur et la prière, il est  d'usage de rester debout et la tête découverte. Le silence est apprécié. Les rassemblements en cercle sont aussi une habitude. L'applaudissement n'est pas approprié. 

Les jupes ou robes longues (passé le genou) pour les femmes et les chemises qui couvrent entièrement les épaules et la poitrine sont coutumiers. Les hommes portent généralement un pantalon long. Les images et le language visuellement offensants sur les t-shirts sont à proscrire. 

Si vous êtes assis(e) sur le sol sur une couverture pour la cérémonie, prévoyez d'avoir les jambes couvertes. Ne touchez pas les cheveux de quelqu'un d'autre, même pour lui faire un compliment. Ne touchez jamais non plus quelqu'un en tenue de cérémonie (tenues traditionnelles/vêtements). 

Le tabac est offert pour toutes sortes de demandes. C'est une démonstration de respect et d'honneur. 

La reconnaissance ancestrale, et les reconnaissances de territoire sont indispensables.

Autres
 
Les déchets visibles sont toujours ramassés et déposés de façon appropriée. 
L'assistance et la patience est due aux personnes âgées et les sièges leur sont réservés. 
Tous les gens sont égaux en importance dans nos cercles.
Les cercles sont des représentations sacrées de l'égalité et du respect. 
Toutes les personnes sont les bienvenues dans le cercle.
 
Bundles sacrés
 
Ce sont des rassemblements d'objets sacrés/cérémoniaux qui reflètent les enseignements, les responsabilités, les compréhensions, les relations de leurs propriétaires, etc. Ils ne sont jamais touchés sans la permission directe et claire de le faire. Ils sont souvent placés sur le sol sur un tissu ou une peau, et on ne peut pas passer par-dessus. Nous n'utilisons pas de mots irrespectueux en leur présence.
 
Aigle / autres plumes
 
Porter une plume d'aigle est considéré comme un grand honneur et une responsabilité profonde, mais il existe d'autres types de plumes qui détiennent ce même pouvoir sacré. 
La plume relie au monde des esprits et est un outil direct de communication. 
Celles-ci ne sont jamais touchées ou passées à la ronde, ou laissées sans surveillance. 
 
Tambours / hochets
 
Ce sont des outils spirituels sacrés qui sont la responsabilité des guérisseurs qui les apportent. Ils sont considérés comme des médecines 
 
Les tambours reflètent le rythme cardiaque de notre Mère Terre. 
Les hochets sont censés être le son de la première pensée du Créateur. 
Ils sont faits de matériaux variés et sont aussi des objets ancestraux sacrés à ne pas toucher, à moins d'y être autorisés.
 
Et enfin
 
Ne désespérez pas si les protocoles ne sont pas strictement respectés. Ceci est un guide doux des pratiques traditionnelles des Premières Nations. Si vous n'êtes pas sûr, demandez à quelqu'un de vous aider.
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :