La médecine du serpent

Publié par minthe.over-blog.com

La médecine du serpent

Transmutation Sagesse de la Terre Force Vitale Enracinement Le Serpent nous parle de changements, d’opportunités, de transitions, souvent importantes. Il nous offre sa guidance afin de les accueillir et de les expérimenter avec sagesse et confiance. Le serpent connait bien la transmutation lui qui, grâce à la mue, voit son enveloppe devenue trop étroite se déchirer et se détacher de son corps, révélant une nouvelle peau plus adéquate pour cette étape de son évolution. Comme humain, nous résistons souvent à ces occasions de muer que nous offre la Vie. Notre zone de confort, même lorsqu’elle nous étouffe par son étroitesse, nous semble souvent beaucoup plus attrayante que la possibilité d’une nouvelle « peau ». Le serpent nous invite à laisser aller le vieux pour accueillir une nouvelle étape qui sera plus adaptée à notre nouveau stade de croissance. Symbole de la sagesse de la Terre et de la Source de Vie, le Serpent rampe sur cette Terre, son corps en captant la moindre vibration. Il nous invite à bien nous enraciner et à s’ouvrir à la sagesse de nos sens. Ce qui d’ailleurs rendra plus facile notre ouverture au changement, à la transmutation!

http://www.ladeessejoyeuse.com/le-serpent/

La médecine du serpent

« La connaissance de la médecine de Serpent permet de saisir plusieurs symboles. D'abord, la mue de Serpent, lorsque celui-ci délaisse sa vieille peau pour une nouvelle, symbolise la transmutation du cycle vie-mort-renaissance. C'est l'énergie de l'intégrité, de la conscience cosmique, l'habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance. C'est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent empoisonnées peuvent être mangées, ingérées, intégrées et transmuées lorsqu'on a les bonnes dispositions d'esprit. Thot, cet habitant de l'Atlantide, nous fournit un autre précieux symbole. Revenu plus tard dans la personne de Hermès, le Père de l'alchimie a créé le caducée, ce symbole de guérison : deux serpent qui s'enroulent en sens inverse autour d'une baguette. Enfin Serpent fournit l'image de l'énergie divine que créé l'union des énergies masculine et féminine. Pour permettre cette union, il faut comprendre et accepter que ces deux énergies sont au cœur de chaque organisme. » Jamie Sams & David Carson. Les Cartes-Médecines, découvrir son animal totem. Ed. Amrita 1994

La médecine du serpent

Lorsqu’on parle du serpent, il est bon de comprendre que les cultures ont des manières différentes de considérer les animaux, et que la culture judéo-chrétienne porte un regard très négatif sur le serpent. Pourtant, dans la culture amérindienne, le serpent incarne une médecine puissante. C’est une créature très ancienne et il symbolise l’énergie primordiale. Il se déplace toujours en spirale, il n’a ni bras, ni jambes, il avance toujours dans la même direction, on pourrait donc dire que son esprit est « mono-orienté », et il symbolise la capacité à se concentrer sur une chose, et à se diriger vers ce but sans se laisser distraire. Il est également associé au Sud. Il représente l’énergie primordiale, sexuelle, le commencement de toutes choses ; il possède cette énergie primordiale et profondément ancrée, logée à la base de la colonne vertébrale, et il incarne l’énergie qui, éveillée par certaines techniques de méditation, peut irradier les autres centres de lumière et de chaleur, décuplant les capacités et la force ; il représente aussi cette capacité à permettre à cette énergie de circuler à travers le corps, ce qui favorise la guérison. Les personnes qui possèdent l’énergie du serpent ont beaucoup d’énergie guérisseuse, car ils ont accès à cette force primordiale qui est à la base de toute vie.  Le serpent représente également la ligne droite et le cercle, le chiffre zéro et le un, il est donc bien au commencement de toutes choses. Voir un serpent est presque toujours un signe bénéfique, qui indique qu’une nouvelle énergie va se manifester dans notre vie, et que le pouvoir de nous renouveler nous est accessible. Le serpent se renouvelle, perdant son ancienne peau pour une peau tout à fait neuve, ce qui indique la capacité de transformation, de transmuter l’ancien, pour le renouveler. Ainsi, l’énergie et le symbolisme du serpent sont très positifs dans notre culture, contrairement aux autres cultures, qui le voient comme une personnification du mal. En réalité, il n’y a pas d’animaux qui personnifient le mal dans la culture amérindienne, et rien dans la nature elle-même qui soit associé au mal, car tout a été créé par le Grand Esprit pour le bien des humains sur cette planète, et par conséquent tout est bénéfique. Ce qui peut être maléfique, c’est ce que les humains choisissent de faire et de créer, et il existe aussi quelques monstres maléfiques qui ont été créés par le Grand Esprit, mais ils ont pour finalité de tester les humains, d’éprouver le guerrier, de mesurer notre force et de tester notre capacité à aller au-delà des obstacles et de nous-mêmes ; ainsi, même si ces êtres peuvent sembler des créatures du mal, ils sont toujours porteurs de grandes possibilités d’évolution et d’apprentissage.

Aigle Bleu

http://www.aiglebleu.net/article-le-serpent-50918167.html

 

La médecine du serpent

Le Serpent : la vie et la mort, renaissance, transmutation ImageSerpent : transmutation, renaissance, force créatrice, sexualité. La puissance de la médecine de Serpent c’est le pouvoir de création qui s’exprime dans la sexualité, l’énergie psychique, l’alchimie, la reproduction et l’ascension (ou l’immortalité) Plusieurs symboles : La mue du Serpent symbolise la transmutation du cycle vie mort renaissance : c’est l’énergie de l’intégrité, de la conscience cosmique, l’habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance. c’est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent empoisonnées peuvent être mangées, ingérées, intégrées, transmutées quand on a de bonnes dispositions d’esprit. Thot, cet habitant de l’Atlantide, revenu plus tard dans la personne d’Hermès, le père de l’alchimie, a créé le caducée, ce symbole de guérison : deux serpents qui s’enroulent en sens inverse autour d’une baguette. Serpent fournit l’image de l’énergie divine que créé l’union des énergies masculine et féminine (ces deux énergies sont au cœur de chaque organisme). - Plan personnel : Nous sommes un être Universel. En acceptant tous les aspects de notre vie, nous pouvons susciter cette transmutation propre à la médecine du feu. - Plan matériel : cette énergie du feu créait la passion, le désir, la procréation et la vitalité physique. - Plan émotif : ambition, création, esprit de décision et rêves. - Plan mental : intellect, pouvoir, charisme, leadership. - Plan spirituel : sagesse, compréhension, intégrité et lien avec le Grand Esprit. Le Serpent signifie donc qu’il se trouve en votre for intérieur un besoin de transmuer une pensée, une action, ou un désir afin d’accéder à l’intégrité. C’est une magie très puissante, mais la magie n’est rien de plus qu’un changement au plan de la conscience. Devenez le magicien : transmuez l’énergie et acceptez la puissance du feu. Vous avez peut-être peur de changer l’état actuel des choses parce que vous prévoyez une courte étape d’inconfort. L’idée de cet inconfort vous empêche-t-elle de suivre le magicien qui vit en vous ? La vieille structure est-elle si sûre et sécurisante qu’elle vous empêche de sortir de l’ornière ? Pour vous glissez hors de cette situation rassurante mais qui ne vous apporte rien de bon, devenez serpent. Abandonnez la vieille peau de votre inertie actuelle. Traversez cette illusion trompeuse qui veut vous maintenir dans une continuité statique « comme la rivière de méandre en méandre », acheminez vous vers les eaux de la haute mer. A mesure que votre corps glisse sur les sables de la conscience, vous entrerez dans un rythme nouveau. Laissez vous porter par l’eau et sachez que gouttelette unique, vous faites partie de ce grand ensemble qui vous accueille. Suivez le rythme de Serpent et vous danserez librement, faisant votre ces forces transformatrices de l’Univers en les intégrant dans votre danse sensuelle du pouvoir. Son goût pour le soleil et la chaleur le rattache à l’énergie du feu. D’anciennes traditions l’associent à la force vitale concentrée au bas de la colonne vertébrale. A l’approche de l’homme, la plupart de ces reptiles préfèrent s’éclipser. La légende qui accorde au Serpent le pouvoir magique de transformer et transmuter la vie et la mort selon des cycles perpétuels vient de sa faculté à changer périodiquement de peau. Les reptiles en or qui couronnent la tête des Pharaons signifiaient la puissance et les dons de l’esprit. Dans la tradition Hopie, lors des cérémonies, les prêtres du Serpent dansent sans crainte avec le serpent mortel du désert. La médecine du Serpent parle aussi de sexualité force créatrice sacrée et universelle : mais parallèlement le Serpent peut être un séducteur et un hypnotiseur. Symbole de transformation et de guérison, de la mort suivie de la renaissance, le Serpent doté d’un regard hypnotique paralysant, vous invite à plonger dans le cœur de l’esprit d’autrui.

Source : http://www.traditionsancestrales.fr/index.php/chamanisme/animaux-totem/40-le-serpent

La médecine du serpent

« Entre les deux sources, cosmique et terrestre, se dessine un grand pilier qui les relie verticalement. Autour du pilier, s'enroulent deux spirales, une qui descend, une qui monte, le serpent cosmique et le serpent terrestre. La troisième spirale devient le pilier autour duquel s'enroulent les deux serpents. Une des raisons pour lesquelles la médecine d'aujourd'hui a des failles, c'est qu’ils ne représentent qu'un serpent dans leur logo. Les deux serpents représentent la descente de l'énergie cosmique vers la Terre et la montée de l'énergie terrestre vers le cosmos. L'ouverture des ailes en haut de la structure géométrique du Caducée représente la Réalisation. Lorsque tous les éléments de la structure énergétique verticale de l'être sont bien connectés, nous devenons un Caducée vivant. Le pilier central est constitué de nos 22 (et plus) chakras verticaux. Nous sommes le Caducée vivant et le Caducée est la clé de Vie, la croix égyptienne, le Ankh, de l'accomplissement et de la reconnexion. Les ailes peuvent s'ouvrir au niveau de tous nos chakras. Même le cœur a des ailes, nos bras et nos mains. » Sarah Diane Pomerleau, Le code secret d'Isis et d'Osiris ADN.2006. Edit Samsarah rainbow Planet

 

Voir ausi :

Publié dans Animaux totems

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :