Prophéties des Hopis

Publié par minthe.over-blog.com

Prophéties des Hopis

 

« Quand la Terre sera ravagée, que l’eau des rivières ne sera plus bonne à boire, quand les arbres se feront rares et que les animaux auront presque disparu, c’est alors qu’apparaitront les guerriers de l’Arc-en-ciel. Ils se lèveront pour protéger la Terre.

Ils reformeront le cercle sacré de l’harmonie et enseigneront l’unité entre toutes les races et les religions véritables de l’humanité.

Ils feront entendre leurs voix pour demander la fin des guerres et la Paix entre les peuples.

Ils retourneront à la Nature qu’ils respecteront, pour y vivre de la Terre nourricière et s’y assembleront en tribus.

Ils porteront des plumes et des colliers et laisseront leurs cheveux pousser librement, comme les anciens d’autrefois.

On leur donnera un nom semblable à celui des Hopis (hippie). Le nom Hopi veut dire pacifique, mais il implique bien plus encore. Hopi signifie de vivre en harmonie avec le plan de la Création, d’une manière simple, humble et spirituelle. »
– Enseignements prophétiques du peuple Hopi-

Les Indiens Hopis d’Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d’ampleur planétaire.

Ils avaient annoncé des générations à l’avance la venue d’une race d’hommes barbus, à la peau claire, montés sur des animaux étranges et portant des armes inconnues. Ceux-ci arriveraient d’au-delà de la grande mer de l’Est et auraient pour emblème la croix (le christianisme), mais ils allaient briser le cercle sacré de la nation et de l’harmonie avec la Mère Terre, en introduisant un mode de vie déséquilibré appel‚ Koyaanisqatsi qui serait éventuellement appel‚ à disparaitre.

Depuis longtemps, les Hopis avaient prédit avec précision l’avénement des deux dernières guerres mondiales, de la bombe atomique, la formation de l’O.N.U. et la conquête américaine de la lune. Ils avaient prophétisé qu’une gourde de cendres devait tomber du ciel, faisant bouillir les mers et brulant les terres (la bombe atomique, 1945), et que l’aigle marcherait sur la lune (capsule Eagle I, d’Appollo 11, 1969); ils sauraient alors que le mode de vie déréglé, Koyaanisqatsi, serait sur le point de disparaitre. Ils auraient alors à se rendre à la grande maison de mica située à l’Est, où seraient rassemblés tous les chefs de la Terre (O.N.U.), pour leur faire entendre leur message de Paix.

Depuis le début des années soixante-dix, les Hopis en tête du mouvement indigéniste planétaire, se sont rendus à plusieurs reprises aux Nations Unies, afin de demander la reconnaissance du droit inhérent des peuples autochtones du monde à l’autodétermination. Le début de ces efforts coïncide avec l’apparition du mouvement Arc-en-ciel qui s’est appliqué, depuis sa naissance, à défendre les mêmes causes. Il fallut attendre jusqu’en 1993 pour que soit déclaré officiellement une année internationale des peuples indigènes. Cette initiative fut suivie par la décennie internationale des Indigènes, de 1995 à 2004.

Cette ouverture de la part de l’O.N.U. laisse entrevoir l’espoir d’une Ère d’amélioration de la situation générale des peuples autochtones et par le fait même, de toute l’humanité. Les quatre cent millions d’Indigènes de par le monde, malgré leur grande diversité linguistique et culturelle, s’accordent tous sur une même philosophie de base axée sur le respect de l’Être humain et de la Mère Terre et sur la Paix entre les peuples.

Souvent appel‚ le quart-monde, les peuples indigènes doivent partout lutter contre les politiques d’assimilation et de marginalisation des états qui les dominent, afin de pouvoir perpétuer leurs cultures et traditions. L’ancienne sagesse ancestrale que ces peuples ont su conserver peut aider l’humanité à résoudre les grands problèmes prioritaires auxquels elle doit faire face en cette fin de XXème siècle: crise écologique, prolifération des armements, atteintes aux droits de l’homme…

Les prophéties des Hopis parlent encore d’une troisième guerre d’ampleur mondiale qui amènera une grande purification par le feu et causera la fin de notre monde actuel, le quatrième monde.

Cette vision apocalyptique de fin du monde, commune à d’innombrables prophéties de diverses traditions, ne marque que l’aboutissement nécessaire d’un cycle avant d’entamer la prochaine ‚tape de notre évolution dans le monde à venir, le cinquième.

À l’instar de plusieurs grandes traditions ancestrales de l’humanité, les Hopis affirment que la Terre a été déjà détruite et remodelée trois fois, par de grandes purifications qui marquent la fin des cycles de l’évolution. L’histoire de quatre mondes successivement créés et anéantis se retrouve chez de nombreux peuples amérindiens aussi bien qu’en Afrique, en Australie, au Tibet et dans les Védas sanscrits.

Le premier monde fut détruit par le feu des volcans et des météorites; le second fut anéanti par les Ères glaciaires; quant au troisième et dernier monde, il fut englouti durant l’Ère diluvienne. Nous sommes présentement à la fin du quatrième monde que l’humanité ait connu depuis sa création. D’un monde à l’autre, les humains développent leurs moyens matériels au détriment de leurs pouvoirs spirituels qui se sont amoindris progressivement depuis notre création.

Le monde actuel doit être lui aussi purifié par le feu. Les traditionalistes Hopis disent que nous avons attiré nous-mêmes ce feu par nos agissements et que nous ne pouvons aucunement blâmer le Créateur des conséquences de nos actes. Ils ne s’opposent pas à cette grande purification, si telle est la volonté du Créateur et anticipent un cinquième monde, renouvelé et purifié.

Les prophéties hopies disent aussi que ceux qui survivront à cette grande purification, comme ce fut le cas lors des précédentes, seront ceux qui vivront en harmonie avec le plan de la Création. Ce seront ceux qui vivront selon le mode de vie hopi, c’est-à-dire d’une manière pacifique, simple, humble et spirituelle, en communautés tribales, dans le respect de la Terre nourricière.

C’est ainsi que les enseignements prophétiques de la tradition spirituelle du peuple Hopi définissent le mode de vie équilibré tel qu’il fut conçu dans le plan du Créateur.

 

Article trouvé sur :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :